Comment peindre une porte?

comment-peindre-une-porteLa question peut paraître assez simple en soi mais pourtant, ce n’est pas toujours évident de réussir la chose du premier coup.

Vous devez rénover votre maison ? Changer la couleur de vos porte est l’une de vos résolutions pour y parvenir ? Ou vous avez simplement besoin d’en rafraîchir l’une d’entre-elles ?

Nous allons voir ensemble comment peindre une porte simplement et avec efficacité, sans en mettre partout, dans cet article classifié bricolage.

Peindre une porte : le matériel nécessaire

  • icone-peintureUn pinceau plat et/ou un rouleau
  • De la peinture, avec éventuellement un bac pour en déverser
  • Un mélangeur à peinture
  • Un rouleau de scotch prévu pour : adhésif de masquage
  • Une bâche en plastique pour éviter d’en mettre partout
  • Une cale à poncer éventuellement ainsi qu’une ponceuse ou à défaut du papier ponce
  • Une éponge
  • Un tournevis
  • Idéalement des tréteaux

Attention toutefois à ne pas prendre n’importe quelle peinture. En effet, mieux vaut investir dans une peinture spéciale boiserie si vous voulez une qualité optimale prévue pour son usage sur le bois.

Réalisation

Nettoyage et préparation

  • Avant de passer à l’acte, n’oubliez pas de nettoyer votre porte, ainsi que les pourtours des murs pour éviter les défauts, à l’aide de votre éponge.
  • Ensuite, vous pourrez enlever votre poignée de porte à l’aide de votre tournevis, pour éviter de la peindre elle aussi (de chaque côté).
  • La porte doit être enlevée de son cadre pour pouvoir la peindre correctement, il va donc falloir que vous la dégondiez par la suite et que vous la posiez sur les tréteaux.
  • L’étape suivante consiste à protéger le sol dans l’encadrement de la porte : à l’aide de votre bâche, et de votre adhésif.

Ponçage

ponceuse-porteMaintenant que la préparation est faite, munissez vous de votre cale à poncer et poncer l’encadrement de la porte (ce qu’on appelle le bâti). Les gonds doivent aussi être poncés. Le but doit être d’enlever au moins le brillant de la peinture précédente ainsi que les imperfections qui peuvent exister.

C’est donc un ponçage léger qui doit être effectué, pas besoin pour autant d’atteindre le bois pour faire ce travail correctement. Le but est d’enlever un minimum qui rendra le travail satisfaisant. Une fois ce ponçage fignolé, vous pouvez de nouveau nettoyer le bâti.

Mais cela ne s’arrête pas là, il va falloir aussi s’occuper de la porte. Une ponceuse orbitale est pour cela l’idéal ! Dans le même état d’esprit, rien ne sert de mettre le bois à nu. Il vous faudra aussi nettoyer à la fin.

Peinture

Il ne vous reste plus qu’à peindre ! Mais d’abord veillez à protéger les murs de l’encadrement de la porte à l’aide de votre adhésif. N’oubliez pas de mélanger votre peinture. Le pinceau plat servira pour l’encadrement. A savoir que deux couches seront nécessaires (respectez le temps de séchage préconisé entre).

Ensuite il vous faudra peindre la porte. Vous pouvez commencer par ce qu’on appelle le champ (le côté, où il y a d’ailleurs moins à peindre). Puis une fois les deux couches appliquées et la peinture sèche, remettez la porte en place. Là vous pouvez peindre le bord des portes avec le pinceau puis utiliser le rouleau.

Il ne vous reste alors plus qu’à replacer les poignées quand tout est sec, à enlever l’adhésif des murs, la bâche au sol et le tour est joué.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire