Idées d’aménagements paysagers dans le jardin

Il existe de nombreux types de jardin que vous pouvez aménager à l’extérieur de votre maison. S’aménager un beau paysage dans sa cour n’est pas un travail aisé étant donné que le résultat doit correspondre au style de votre habitat, à la clôture et à l’environnement. Voici deux propositions adéquates qui sont faciles à réaliser.

Coin potager : économique et écologique

Le jardin potager est une solution à la fois économique et écologique. Il permet aussi d’optimiser vos dépenses mensuelles. En effet, vous aurez votre propre production alimentaire bio chez vous. C’est pour cette raison que la majorité des personnes qui vivent en ville, optent pour ce type de paysage.

Pour commencer, il vous faut d’abord trouver le bon emplacement pour que les légumes et fruits puissent pousser sans aucune difficulté. Il faut bien organiser l’espace en choisissant entre un potager de petite ou moyenne taille. Dans les deux cas, la superficie ne doit pas dépasser les 100 m2, soit un carré de 10 m sur 10 m. Pour gagner plus d’espace, certaines personnes optent pour les potagers menés en cultures associées. C’est un mélange de micro parcelle où poussent des légumes qui vont ensemble.

Comment planter les légumes ?

Après avoir défini le coin idéal, faites un plan ou un sommaire de votre futur potager. N’oubliez pas de préciser la liste des plantes que vous voulez faire pousser. Pour faciliter les choses, distinguez les légumes que vous consommez fréquemment. Lors du plantage, favorisez en premier lieu les plantes qui tolèrent le soleil, à savoir le melon, l’aubergine, la tomate, le poivron et le piment. Ensuite, plantez les légumes à long développement comme la betterave, la carotte, la courgette, le concombre, le poireau, le potiron, le céleri, l’ail…

Veillez à ce que les plantes de grandes tailles ne cachent pas le soleil des autres plantations. Enfin, plantez les légumes qui poussent vite : épinard, navet, haricot nain, radis, laitue… Ces plantes n’occupent pas beaucoup d’espace et ils servent souvent de bouche-trou.

Jardin partagé : meilleure intégration dans la société

Le jardin potager est un véritable lieu d’échange, de solidarité et de créativité avec le voisinage. Environ 150 communes adoptent ce type de jardin à Paris, 70 à Nancy et 60 à Marseille.

La première étape consiste à regrouper une dizaine de personnes dans le quartier qui veulent investir dans un espace vert. Vous devez faire le porte-à-porte dans ce cas ou mettre des affiches dans les lieux publics. Les réseaux sociaux peuvent aussi être efficaces. Trouvez ensuite l’emplacement idéal (espace inoccupé, ancien dépotoir) pour aménager le jardin proprement dit. Veillez à ce que le terrain soit facilement accessible, en privilégiant particulièrement les endroits mi-ombragés ou mieux ensoleillés.

Pour réussir ce projet collectif, organisez de temps en temps des réunions afin de déterminer le budget, le règlement intérieur et sans oublier l’organisation. Chaque membre du groupe doit avoir une tâche précise. Une fois votre jardin établi, vous pouvez organiser de nombreux évènements sur place comme les fêtes du quartier ou des journées portes ouvertes. C’est à travers ce genre d’activités ludiques et éducatives que vous pourrez développer des liens sociaux avec votre entourage. De plus, ce projet commun assure la sauvegarde de la biodiversité et l’accès à l’environnement dans un espace urbain.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire