Pourquoi et comment récupérer les eaux de pluie?

Vous songez à récupérer les eaux de pluie ? C’est un concept en plein essor qui peut effectivement valoir le détour. Pourquoi mettre en place une telle pratique et comment peut-on procéder ? Ce sont deux questions principales auxquelles nous allons répondre à travers cet article de la catégorie écologie.

Pourquoi récupérer les eaux de pluie ?

Un avantage économique certain

economiqueLa réponse la plus évidente à cette question est pour le jardin.

En effet, avoir de l’eau que l’on récupère directement pour arroser son jardin, sans avoir à consommer et à payer le supplément sur sa facture d’eau classique est un gros avantage.

Dans le cas où vous avez un potager, c’est donc une excellente alternative pour faire baisser le coût de l’eau que vous utilisez chaque année.

Mais ce n’est pas tout. En effet, cette fameuse eau de pluie qui ruissèle sur nos toits et que l’on récupère peut aussi servir à l’entretien et au nettoyage de la voiture. Autre économie réalisée donc, grâce à l’usage d’une autre source d’eau qui est tout à fait naturelle.

En plus de cela, sachez que vous pouvez également vous en servir directement dans votre maison, pour les toilettes et pour laver le linge. En outre, pour tout ce qui ne demande pas d’utilisation d’eau potable.

Récupérer cette eau peut donc être rentable, en réduisant jusqu’à plus de 40% la consommation en eau classique.

Un côté écologique durable

ecologiqueOutre le côté pécuniaire de la chose, le fait de récolter les eaux de pluie peut aussi avoir un impact favorable au niveau écologique.

En effet, la quantité d’eau disponible dans les nappes phréatiques est sans cesse diminuée par notre consommation.

Ces dernières s’amenuisent et se raréfient. Cela permet donc de ne pas prélever l’eau à ce niveau et donc de réduire le coût environnemental.

Qui plus est, il faut savoir que dans le cadre d’une consommation normale, la moitié n’aurait pas besoin de traitement chimique pour être rendu potable. Or, cette eau est quand même traitée. Installer chez soi un récupérateur d’eau permet donc de réduire aussi la quantité d’eau exposée au chlore pour la rendre potable.

Autre argument : on évite aussi les inondations puisqu’il y a nettement moins de ruissellement à partir du moment où l’eau de pluie est conservée.

Comment récupérer les eaux de pluie ?

recuperer-les-eaux-de-pluieLe procédé en lui même est relativement simple. En effet, il suffit d’utiliser ce que l’on appelle une cuve, prévue à cet effet, qui va être raccordée à une gouttière de la toiture. Ainsi, l’eau coule directement dans son réservoir.

On distingue deux grands types de cuves : celles qui vont rester à la surface, qui vont être équipées d’un robinet et vont servir à arroser le jardin, la voiture, la terrasse, etc… que vous pouvez mettre en place vous-même et celles qui vont être enterrées, pour lesquels un professionnel devra intervenir.

Une cuve doit être enterrée à partir du moment où il va y avoir une utilisation dans la maison, donc pour les toilettes ou la lessive par exemple, de manière à ce que la qualité de l’eau retenue soit meilleure.

En effet, l’eau de pluie lorsqu’elle est maintenue à l’extérieur subi les influences de la chaleur et de la luminosité apportées par le soleil (une prolifération des bactéries plus facile).

Un simple baril peut bien sûr être envisagé si votre consommation est vraiment modérée et se limite uniquement à arroser vos plantes. La dimension du système que vous allez envisager va dépendre de votre besoin en terme de consommation. Mieux vaut toujours prendre un peu plus grand pour être sûr de ne pas manquer d’eau.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire