Faire construire sa maison de A à Z : les étapes clés

construire sa maison de A à Z

Pour beaucoup d’entre nous, faire construire une maison représente le rêve d’une vie. Pour mener à terme un projet de cette envergure, il faut passer par de nombreuses étapes et les démarches administratives ne sont pas non plus en reste. Tout ceci pour dire qu’il ne s’agit en aucun cas d’une mince affaire. Pour vous simplifier la tâche, nous avons listé les étapes essentielles pour construire votre maison de A à Z.

Que faire avant de construire sa maison ?

Ce projet requiert un investissement très important, en temps et surtout en argent. Pour qu’il se solde par une réussite, chaque aspect et chaque détail doit faire l’objet d’une étude approfondie. Les particuliers qui n’ont pas l’habitude des travaux de gros oeuvre devront recourir aux services d’une entreprise spécialisée, afin d’assurer la sécurité de leur futur bâti.

Pour le second oeuvre et les finitions, il est également possible de réunir différents corps de métiers, qui seront capables de prendre en charge un aspect entier des travaux : plomberie, chauffage, toiture, isolation…

La budgétisation du projet de construction

Cette étape a pour but de déterminer de manière approximative les apports financiers nécessaires à la réalisation de votre projet de construction. Elle va aussi vous donner une idée du montant du prêt bancaire, dans le cas où votre apport personnel ne suffirait pas. Pour mener à bien cette étape, le mieux serait de faire appel à un architecte ou à une entreprise générale du bâtiment.

Grâce à leur logiciels métiers, comme celui de Tolteck, ces prestataires peuvent vous fournir rapidement un devis personnalisé. Les artisans du bâtiment s’en servent aussi pour créer des factures normalisées et détaillées : matériaux, main-d’oeuvre, taxes, mais aussi numéro SIRET, tout y est : pas de mauvaises surprises !

construire sa maison de A à Z

L’achat du terrain

Sans terrain, il est impossible de débuter tout projet de construction. C’est la raison pour laquelle cette étape se veut fondamentale. Vous pouvez soit effectuer vous-même les recherches, soit confier cette tâche à un prestataire professionnel (agence immobilière, courtier immobilier, promoteur…). Une chose est sûre : pour trouver le terrain idéal à construire, vous devez prendre en compte l’emplacement, mais aussi l’état du sol et la proximité des infrastructures.

La création de plan

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Soit vous choisissez parmi les plans proposés dans les catalogues
  • Soit vous engagez un architecte pour créer un plan de maison sur mesure

La seconde alternative vous permettra sans aucun doute de construire la maison de vos rêves. En contrepartie, il faudra débourser une petite somme. Notons que le tarif de conception d’un plan de maison individuelle varie d’un architecte à un autre.

Les démarches administratives

Les démarches administratives liées à la construction d’une maison concernent essentiellement le dépôt de permis de construire, la vérification du plan d’urbanisme et la déclaration préalable. Là encore, vous pouvez recourir aux services d’un architecte, ou du conducteur de travaux. Ce dernier peut aussi vous aider à constituer votre dossier.

Construction de maison individuelle : les étapes incontournables

Ça y est ! Vous avez acquis votre terrain et effectué toutes les démarches nécessaires. Maintenant, place à la construction de la maison à proprement parler. Pour que cette étape se déroule sans encombre, il faut trouver de bons prestataires. Entreprise générale du bâtiment ou artisans du bâtiment ? À vous de choisir celui qui répond le mieux à vos besoins. En tout cas, l’un comme l’autre présentent des avantages avérés. Aujourd’hui aussi connectés que n’importe quel particulier, les artisans peuvent commander des matériaux, faire signer un devis ou établir une facture sur leur smartphone en quelques minutes.

Pour en revenir à la construction de la maison, elle passe par quatre étapes fondamentales :

  • Le gros œuvre
  • Le second œuvre
  • La finition
  • L’aménagement extérieur

Le gros œuvre

Le gros œuvre englobe tous les travaux visant à garantir la stabilité et la solidité de l’ouvrage, c’est-à-dire la nouvelle maison. Il comprend plusieurs opérations, à savoir :

  • Le terrassement
  • La réalisation de fondations
  • L’assainissement
  • Le soubassement
  • Le dallage
  • La construction des murs
  • L’installation de la charpente
  • Les travaux de couverture et de zinguerie

En règle générale, on confie le gros œuvre à une entreprise de maçonnerie. La pose de menuiseries extérieures viendra aussi s’ajouter à cette étape. Elle consiste à installer les portes, les fenêtres et les volets.

Le second œuvre

Le second œuvre est une étape incontournable en ce sens que le confort des futurs usagers en dépend. Contrairement à ce que l’on pense, cette opération ne concerne pas uniquement l’isolation thermique et acoustique de la maison. Elle inclut aussi l’installation de la plomberie, la réalisation de l’installation électrique aux normes ainsi que la pose de la climatisation, du chauffage et de la ventilation.

La finition

Par finitions, nous sous-entendons l’aménagement intérieur et la décoration de la maison. Outre l’installation des menuiseries intérieures (escalier, placard, meuble, dressing…), cette étape consiste aussi à poser tous les revêtements de sols et muraux. Eh oui ! C’est lors de la finition que l’artisan peintre intervient. La finition se traduit aussi par l’installation des divers éclairages intérieurs.

L’aménagement extérieur

Détrompez-vous, l’aménagement extérieur ne se cantonne pas à la création d’un jardin ou d’une terrasse. Cette étape inclut aussi l’installation de clôture, du portail et de l’éclairage extérieur. Ce sera également l’occasion d’installer un système d’arrosage automatique et de créer des allées de jardin, si l’envie vous prend.

La réception de votre nouvelle maison

La livraison du chantier est l’étape ultime d’un projet de construction de maison individuelle. Vous serez amené à vérifier la conformité des travaux réalisés par l’entreprise générale de bâtiment ou chaque artisan du bâtiment. En d’autres termes, vous devrez effectuer une visite complète de votre nouvelle maison afin d’y déceler les éventuelles anomalies, malfaçons et vices. Ces vérifications minutieuses concernent la plomberie, l’installation électrique, le chauffage, les combles, le vide sanitaire, la menuiserie, les sols et les plafonds. Pensez aussi à contrôler l’emplacement de chaque équipement (électroménager, baignoire, toiture…).

Une fois la visite terminée, vous devez signer un PV de réception. Ce document vous permettra de bénéficier de multiples garanties. Le prestataire, quant à lui, vous remettra les clés de votre maison. En cas de malfaçon ou de non-conformité, vous avez tout à fait le droit de refuser de signer le PV. Une nouvelle date de réception sera alors fixée par les deux parties.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.