Perceuse visseuse : Nos meilleurs conseils pour bien utiliser cet outil

perceuse visseuse

Presque tous les types de travaux requièrent l’utilisation d’une perceuse visseuse… 

En effet, que ce soit pour fixer un tableau, pour installer une étagère ou des tringles à rideaux, entre autres, cet outil est souvent indispensable pour les bricoleurs amateurs et professionnels. Ce matériel est d’une extrême efficacité pour les travaux de fixation ainsi que pour les tâches qui nécessitent de perforer des murs, du bois ou d’autres objets et matériaux. Globalement, il s’agit d’une machine passe-partout dont il vaut mieux ne pas se passer pour ses ateliers de bricolage (par exemple, pour percer, pour visser et pour dévisser). 

Cela dit, il faut pouvoir bien l’utiliser pour profiter de ses divers avantages. Cela tombe bien puisque dans cet article, nous allons examiner les méthodes appropriées pour se servir d’une perceuse visseuse.  

Utilisation de la perceuse visseuse : Que faut-il savoir ? 

perceuse visseuse utilisation

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de perceuses visseuses et que chaque modèle possède sa propre spécificité. Il y a notamment : 

  • La perceuse à percussion : Elle est intéressante pour percer différents matériaux, à l’exception du béton. 
  • Le perforateur : Utilisé essentiellement pour percer la pierre, en particulier le béton. 
  • La perceuse visseuse “classique” : Dans cette catégorie, il est possible de retrouver le modèle sans fil qui permet de percer le bois et le métal. Lorsque l’outil est à percussion, il peut être utilisé pour percer la maçonnerie. 

Vous ne savez pas comment choisir votre perceuse visseuse ? Pas de panique ! Le guide proposé sur cette page vous apportera des éléments de réponses bien précis. 

Maintenant que les divers types de perceuses visseuses ont été vus en détail, nous pouvons passer à la suite de nos explications. 

À cet effet, afin de bien utiliser la perceuse visseuse, il est important de choisir le modèle adapté en fonction de son usage. Dans notre cas, nous allons supposer qu’il s’agit de l’option sans percussion. Par conséquent, la première chose à faire, c’est d’installer l’embout approprié. Pour percer, il est indispensable de faire usage d’une mèche et celle-ci dépend du type de matériau à percer. Au niveau de l’installation, il suffit d’insérer l’embout dans le mors et de resserrer le bout fermement. 

L’intensité du vissage et/ou du perçage 

Dans ce cas précis, il s’agit de maîtriser la vitesse et cela se fait avec une bague de réglage du couple de serrage. 

Un sélecteur de vitesse est aussi nécessaire pour être en mesure de bien contrôler l’enfoncement de la vis. En outre, cette vitesse est à adapter selon la résistance des différents matériaux. 

Il serait dommage de fissurer le bois qui aurait servi à construire une cabane ou une table basse !

Vérifier le mode vissage ou dévissage 

Pour cela, le petit cran sur le manche permet de savoir exactement si le mode vissage est actif ou non. 

C’est le cas lorsque la flèche est dirigée vers l’avant de l’outil et lorsqu’elle est dans cette position, il est possible d’actionner le vissage. À l’inverse, si le cran pointe en arrière, cela veut dire que le mode dévissage est en marche. 

Enfin, il suffit de placer la mèche contre l’objet à percer (ou la vis là où il faut visser) et d’appuyer sur la gâchette. Il conviendra de tenir fermement l’outil et de ne surtout pas regarder ailleurs pendant toutes ces étapes !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.