Comment optimiser l’autoconsommation énergétique ?

Comme son nom l’indique, l’autoconsommation énergétique repose sur un principe très simple : produire l’énergie indispensable pour les besoins du quotidien, avec pour finalité de ne plus avoir à consommer l’électricité fournit par le réseau EDF. D’ailleurs, en usant des solutions adaptées, il est tout à fait possible d’optimiser davantage les économies d’énergie, ce qui revient à bénéficier d’un retour rapide sur investissement.

Autoconsommation : focus sur les différentes énergies renouvelables

Pour ceux qui décident d’investir dans un dispositif d’autoproduction d’énergie, sachez qu’il existe divers moyens de production : le solaire photovoltaïque, le solaire thermique, la cogénération, la trigénération, la chaudière biomasse ou encore la géothermie.

Pour faire plus simple, le solaire photovoltaïque produit de l’électricité via les panneaux photovoltaïques tandis que les capteurs solaires thermiques s’avèrent indispensables dans le cas du dispositif solaire thermique.

Vous pouvez d’ores et déjà vous renseigner auprès d’un professionnel de l’autoconsommation énergétique qui pourra vous proposer des solutions pour l’autoconsommation solaire ou encore le confort thermique de la maison.

Vous pourrez obtenir des devis personnalisés pour l’installation de panneaux solaires et photovoltaïques en autoconsommation ou pour la revente EDF OA.

autoconsommation photovoltaïque

En outre, la cogénération permet de produire à la fois de la vapeur renouvelable et de l’électricité via la biomasse ou le biogaz. Quant à la trigénération, elle inclut les fonctionnalités de la cogénération tout en produisant du froid par une machine à absorption.

Il y a aussi la chaudière biomasse qui produit de la chaleur en recyclant les déchets ou le bois. Cette chaleur est ensuite transformée en eau chaude sanitaire ou en vapeur. Enfin, la géothermie requiert l’inertie thermique de la terre pour produire de l’énergie électrique.

Concrètement, le système récupère la chaleur emmagasinée sous la terre pour produire de l’électricité. Quoi qu’il en soit, l’installation d’un dispositif d’autoproduction d’énergie apporte une plus-value à un bien atypique ou non atypique.

La gestion d’énergie : améliorer la rentabilité de l’autoconsommation

Si une installation en autoconsommation contribue à obtenir jusqu’à 30 % d’économie d’énergie sur votre facture d’électricité, sachez qu’avec un bon système de gestion, les économies peuvent aller jusqu’à 70 %.

Autrement dit, vous pouvez rentabiliser le matériel de manière optimale au bout de 5 ans. Donc, si vous avez investi dans des panneaux solaires, il est tout à fait possible de réduire significativement sa facture d’énergie en diminuant la consommation globale de votre foyer.

En sus, vous pouvez veiller à consommer exactement l’énergie produite en autonomie sans consommer l’énergie fournie par le réseau.

La gestion d’énergie est également compatible avec les panneaux photovoltaïques puisque vous avez la possibilité de piloter les appareils électriques à distance, suivre les consommations ainsi que la production en temps réel.

Diverses solutions permettent aussi de rentabiliser au mieux l’autoconsommation en enclenchant le chauffe-eau dans la journée au moment où les photovoltaïques jouissent d’une exposition optimale.

À noter que vous pouvez toujours revendre l’excès d’électricité produite de façon autonome. C’est un moyen comme un autre de ne pas gaspiller ce surplus d’énergie tout en profitant d’un retour sur investissement optimal. En effet, l’énergie est emmagasinée dans des batteries et vous n’aurez qu’à consommer l’électricité dont vous avez besoin.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.