5 astuces pour réduire les odeurs lors du compostage

Introduction

Le compost n’est plus réservé qu’aux propriétaires de maison avec jardin. Aujourd’hui, le compostage en appartement est une pratique de plus en plus courante. Il permet de valoriser les déchets de cuisine et de créer un compost riche en nutriments, notamment pour les plantes d’intérieur.

Cependant, l’une des préoccupations les plus courantes lorsqu’il s’agit de composter à l’intérieur est l’odeur. Heureusement, en suivant quelques astuces simples, il est possible de minimiser les odeurs indésirables.

Découvrez dans cet article, des conseils pour réduire les odeurs lors du compostage en appartement. Une fois mis en pratique, vous pourrez profiter pleinement de cette démarche éco-responsable. Vous réduirez le poids de votre poubelle, et vos plantes seront bien plus nourries.

Bien choisir son composteur d’appartement 

L’un des moyens les plus efficaces pour éviter les odeurs désagréables lors du compostage est de bien choisir son composteur. En effet, certains composteurs d’appartement sont conçus pour maximiser la ventilation et réduire les odeurs. Ils sont dotés d’un système de filtration et de circulation d’air qui rend cela possible. Vous pouvez ainsi composter vos déchets organiques sans craindre les mauvaises odeurs. Découvrez un comparatif des 7 meilleurs composteurs d’appartement sur ce lien.

Équilibrez les déchets humides et secs 

Déchets variés

Souvent, l’une des principales causes des mauvaises odeurs est un compost déséquilibré. Assurez-vous d’ajouter une quantité égale de déchets humides (les restes de cuisine, les épluchures de fruits et légumes) et de déchets secs (le papier journal, les feuilles mortes) dans votre composteur. Cela permet de réduire l’humidité excessive et la putréfaction, limitant ainsi les mauvaises odeurs.

Évitez les aliments malodorants  

Certains aliments peuvent dégager des odeurs fortes lorsqu’ils sont compostés. Évitez de mettre dans votre composteur des produits comme l’ail, les oignons, les agrumes ou les produits laitiers, qui ont tendance à produire des odeurs désagréables. Privilégiez plutôt des déchets végétaux non odorants tels que les fruits et légumes non acides, les marc de café et les sachets de thé usagés.

Ajoutez des matières absorbantes 

Pour supprimer les odeurs, vous pouvez aussi ajouter dans votre composteur des matières absorbantes telles que des feuilles mortes séchées, de la paille ou du papier journal déchiqueté. Ces matériaux aideront à absorber l’excès d’humidité et à neutraliser les odeurs indésirables.

Videz régulièrement votre composteur 

Plantes

En outre, videz régulièrement votre composteur pour prévenir l’accumulation excessive de déchets et réduire ainsi les risques d’odeurs gênantes. Prévoyez un intervalle régulier pour transférer le compost mûr dans vos pots de plantes qui pourront servir à aménager un jardin d’intérieur. Enfin, assurez-vous d’utiliser un sceau hermétique pour stocker temporairement les déchets en attente de compostage.

Conclusion 

Le compostage en appartement est une pratique durable et gratifiante, mais il est compréhensible de s’inquiéter des potentielles odeurs. En évitant les aliments malodorants et en choisissant le bon composteur, vous pourrez profiter d’un processus de compostage dans un environnement sain et sans odeur. De plus, avoir des plantes naturelles et naturellement nourries chez soi, c’est tellement mieux. Comme quoi, même dans un petit espace, on peut se payer le luxe de bénéficier des avantages du compost.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.