Agrandissement de maison : les coûts à surveiller lors de la construction

Une extension de maison est le choix le plus fréquent pour les propriétaires lorsqu’ils envisagent d’agrandir l’espace habitable du domicile. Grâce à cette technique, vous avez l’opportunité d’avoir des mètres carrés en plus chez vous. De nombreuses solutions peuvent être envisagées : surélévation de maison, véranda, aménagement des combles… Quoi que vous choisissez et même si une extension de maison est beaucoup moins coûteuse que l’achat à neuf, elle représente tout de même un investissement important. Ainsi, pour faire votre choix, voici les coûts à envisager pour chaque type d’agrandissement de maison.

Quels sont les coûts à prévoir pour financer une véranda ?

Réputée pour son isolation performante, son éclairage naturel à volonté et son aspect moderne et accueillant, la véranda est un agrandissement de maison de plus en plus réputé. Également appelée solarium à cause de l’éclairage apporté par les surfaces vitrées, la véranda est surtout destinée à accueillir les salles à manger, salle de séjour, cuisine ou même une piscine. De toute façon, l’isolation thermique de cette surface en fait un espace où il fait bon vivre toute l’année. Avant de vous mettre en quête d’un fabricant de véranda pas cher, mettez sur pied le projet d’agrandissement de maison que vous envisagez. Définissez par exemple le matériau de construction (aluminium, acier, bois), l’isolation thermique, le modèle, etc., afin d’obtenir un devis personnalisé et adapté aux constructions et à votre habitation.

Généralement, la construction d’une véranda se fait à partir de 15000 euros, soit entre 400 et 2000 euros le mètre carré, à condition, bien sûr, de trouver un partenaire fiable et de qualité.

prix construction véranda

Agrandissement de maison par la verticale ou l’horizontale

Pour obtenir une à deux pièces supplémentaires à votre habitation, vous pouvez envisager une extension verticale, par surélévation du toit ou une extension horizontale par augmentation de l’emprise au sol. Dans un cas comme l’autre, l’extension est rattachée à la maison principale et le choix du matériau de fabrication est déterminant pour fixer le prix de l’agrandissement de surface.

Le bois est indéniablement le moins cher, avec un prix au m² de 1000 euros. Par contre, si vous optez pour du verre ou de l’aluminium, il vous faudra compter le double, soit 2000 euros le m². Enfin, pour une extension de maison en parpaing, 1 mètre carré est tarifé à 1500 euros.

Faites tout de même établir des devis auprès de professionnels du bâtiment afin de savoir si des travaux assez importants sont à envisager ou non, ce qui peut très vite influer sur le prix de l’agrandissement.

Aménagement du sous-sol

Si vous projetez plutôt de gagner de l’espace en bas, il est préférable de faire un levage de maison. Ce terme assez technique désigne le soulèvement de l’habitation ainsi que de ses fondations en vue de rendre l’espace vivable. Cependant, ce type d’intervention, de par sa délicatesse, engage des coûts assez importants (entre 80 et 200 000 euros) et demande impérativement l’intervention d’un professionnel afin d’analyser la faisabilité de votre projet ainsi que les dépenses qui peuvent en découler. Dans tous les cas, n’hésitez pas à comparer toutes les offres d’experts pour trouver le prestataire idéal.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.