Quels sont les différents modes de construction ?

Quels sont les différents modes de construction ?

Vous envisagez de faire construire votre propre maison et ne savez pas trop par quel bout vous y prendre ? Pour vous aider à y voir un peu plus clair, nous allons vous présenter ici les différentes possibilités qui s’offrent à vous en matière de construction de maison.

Construire une maison, c’est le choix d’une vie. Autant le dire de suite, il ne faut pas se louper sous peine d’être déçu du résultat final obtenu. Aussi, en lisant ces quelques lignes, nous espérons vous aider à prendre les bonnes décisions…

Le terrain à construire

Commençons par le commencement. Avant d’envisager de construire une maison, il faut, bien entendu, posséder un terrain sur lequel nous allons pouvoir bâtir. Plus le terrain sera grand, plus vous aurez de possibilités en termes de construction de maison, notamment en termes de surfaces brutes d’habitation, en gardant à l’esprit que l’habitat devra être à distance de 4 mètres (selon les communes) des murs de propriétés limitrophes.

Acheter un terrain constructible engendre des frais. Il est clair, en effet, qu’une grosse partie du budget part dans l’achat d’un terrain. Aussi, il conviendra de savoir vers quel type de construction vous vous dirigez avant même d’investir dans l’achat d’un terrain.

En effet, à quoi bon envisager de dépenser des centaines de milliers d’euros dans un terrain d’un demi-hectare si vous n’envisagez pas de construire une grande maison et si l’entretien d’un parc vous effraie.

Bon à savoir : Le prix moyen, au mètre carré, d’un terrain constructible en France s’élève à 143 euros.

Le type de construction d’une maison

choisir un bon terrain pour construire sa maison

Rêvez-vous d’une maison à étage ou bien préférez-vous une maison plein pied ? Selon la grandeur du foyer, que vous ayez des enfants ou non, selon votre âge également, faire le choix d’un étage peut apporter son lot d’avantages… ou pas.

Lorsque vous serez plus âgé, par exemple, serez-vous prêts à gravir chaque jour les marches d’escalier pour rejoindre votre chambre ? La question doit se poser en amont.

Une maison avec terrasse à son charme. Optez pour une maison avec appentis ou patio, vous ne le regretterez pas. Durant les soirées chaudes d’été, vous serez heureux de pouvoir profiter de cette terrasse couverte.

Mais, nous n’avons pas parlé du principal, en l’occurrence de la forme générale de la maison. Maison en U, en L, de forme carrée ? Charpente classique à deux pans ou à multi-pentes ?

Quid des combles ? Souhaitez-vous les aménager ? Dans ce cas, il va vous falloir opter pour une charpente traditionnelle et non une charpente industrielle de type fermettes.

Le choix des matériaux de construction

Maintenant que vous avez une idée précise du type d’habitation dans lequel vous vous projetez de vivre le restant de votre vie, il va vous falloir penser au type de matériaux que vous souhaitez utiliser pour la construction de votre maison.

Nous n’allons pas vous le cacher, le prix aura une part importante dans le choix final de tel type de matériaux au détriment d’un autre. Pourtant, il est bon de connaître les différents modes de construction qui s’offrent à vous… avec, pourquoi pas, dans l’idée que votre maison vous ressemble au plus près.

Le choix des matériaux de construction maison

Le gros œuvre d’une maison

L’architecture de la maison peut être :

  • En parpaing creux (le moins cher du marché)
  • En briques (pour un rendu rustique, charme et traditions)
  • En béton cellulaire (facilité de mise en œuvre mais plus cher)
  • En bois (plus écologique et respectueux de la planète)

La charpente de la maison peut être :

  • Une charpente traditionnelle avec poutres apparentes et combles perdus
  • Une charpente industrielle de type fermettes en W sans la possibilité d’aménager les combles
  • A un, deux ou plusieurs pans de toit (plus le nombre de pans de toit est élevé, plus la facture s’envole)
  • La pente du toit variera en fonction des régions (en altitude, par exemple, les pentes de toit doivent être plus prononcées pour que la neige ne s’accumule pas sur le toit durant l’hiver).

L’apparence extérieure de la maison peut être :

  • Un crépi
  • Un mur bétonné lisse et peint
  • Un bardage en panneaux de bois composites
  • Des briques apparentes

L’isolation d’une maison

Le choix du matériau de gros œuvre sera interdépendant du choix du matériau isolant à l’intérieur même de la maison. C’est ainsi qu’en choisissant la construction de murs en béton cellulaire, par exemple, vous n’aurez pas besoin d’isoler l’intérieur de votre maison.

Le béton cellulaire possède, en effet, un coefficient thermique R d’environ 4 pour une épaisseur de blocs de 30cm. Le choix de l’isolant qui est souvent un choix difficile à faire, ne se posera alors pas, dans ce cas.

L’isolant peut être :

  • De la laine de verre
  • De la laine de roche
  • Du liège
  • De la ouate soufflée (cette dernière sera utilisée pour l’isolation des combles perdus)

Sachez enfin, et pour être complet, qu’il est possible d’isoler sa maison depuis l’extérieur via la technique de pose, l’ITE.

Lisez ce dossier complet sur les règles de construction pour en savoir davantage sur les modes de construction d’une maison.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.