Les bonnes astuces pour entretenir soi-même sa piscine

astuces pour entretenir soi-même sa piscine

Vous rêviez d’avoir une maison avec piscine ? Maintenant que c’est fait, il est temps d’aborder les questions pratiques relatives à l’entretien du bassin. En effet, les mesures de rigueur doivent être prises au risque de se retrouver avec un bassin mal entretenu. Seulement, faire entretenir sa piscine régulièrement par un professionnel peut coûter cher, c’est pourquoi il est préférable de nettoyer soi-même sa piscine et de remédier aux problèmes courants de ces installations extérieures.

Piscines : le nettoyage régulier est indispensable

Pour préserver la qualité de l’eau du bassin, un entretien régulier est de rigueur. Il est nécessaire d’avoir à disposition un groupe de filtration. Vous pouvez également vous servir d’une épuisette pour enlever les feuilles mortes et les insectes qui planent sur l’eau.

Il convient aussi de vérifier régulièrement le niveau de l’eau, car s’il est trop bas, la pompe pourrait se désamorcer. En fin de semaine, pensez à passer l’aspirateur, à désencrasser la piscine avec du gel spécial ligne d’eau. Vérifiez également le taux de chlore, le pH (qui doit être compris entre 7,2 et 7,4) ainsi que l’état du filtre et du préfiltre de la pompe. Ces procédures s’avèrent nécessaires pour combattre l’eau verte dans une piscine ainsi que la couche d’écume qui peut se créer à la surface de l’eau.

Entretien de la piscine : la chloration-choc pour remédier à l’eau verte

astuces pour entretenir soi-même sa piscine

Si l’eau de votre piscine se transforme en un véritable nid à bactéries, il faut prendre les mesures indispensables pour y remédier. Pour remédier à ce genre de situation, des sites spécialisés proposent des formations vidéo destinées aux particuliers qui souhaitent entretenir leur piscine de manière autonome, sans avoir à faire appel à un professionnel.

Si la piscine est extrêmement sale, il n’y a rien de plus efficace qu’une chloration-choc. Cela consiste à rétablir les bons niveaux de produits chimiques contenus dans l’eau. Le processus n’est pas complexe, car il suffit de verser d’un seul coup 15 litres de produit de traitement dans la piscine.

Le lendemain, vérifiez l’état et la couleur de l’eau (limpide, vert claire, blanche). Si elle est toujours sale, versez de nouveau 15 litres du produit traitant dans la piscine. Laissez agir durant 24 heures avant de renouveler cette opération si nécessaire.

En parallèle, activez le filtre durant 24 heures d’affilée pour vous débarrasser des bactéries et des saletés. À noter que si l’eau de la piscine reste tout de même sale, pensez à vérifier le bon fonctionnement du système de filtration. Il arrive souvent que le dispositif s’enraille sous l’effet d’une eau anormalement verte et le seul moyen d’y remédier consiste à le remplacer entièrement.

La chloration-choc est aussi d’usage lorsqu’une forte odeur de chlore se fait sentir. Votre objectif est donc de rétablir le taux de chlore qui doit être compris entre 7,2 et 7,4. Une autre astuce consiste aussi à s’équiper d’un abri de piscine ou encore d’un système de traitement par électrolyse du sel.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.