3 conseils d’entretien pour sa piscine individuelle

piscine paradisiaque

Lorsque l’on possède une piscine, on se doit d’entretenir cette dernière dans les règles de l’art si l’on ne souhaite pas s’exposer à des problèmes de fond. La piscine est, en effet, un lieu délicat où il faut, en permanence, se soucier de la qualité de l’eau qu’elle contient dans son bassin.

Contrôle du bon Ph de l’eau, entretien des filtres, nettoyage de la piscine à l’aspirateur… ce sont autant de tâches à effectuer de manière récurrente lorsque l’on est l’heureux propriétaire d’une piscine.

Ps : Si vous n’êtes pas encore propriétaire d’une piscine mais que vous projetez de le devenir, lisez donc ces informations sur l’installation d’une piscine privée.

Il est fondamental d’entretenir sa piscine et ce, en toute saison. D’ailleurs, que l’on soit en été, en pleine saison, ou en hiver pendant les périodes de gel, l’entretien sera bien différent. L’eau de votre piscine se trouve constamment soumise aux agressions extérieures climatiques. Celle-ci est polluée par le dépôt de feuilles dans la piscine, de poussières et autres saletés, quand ce ne sont pas par les micro-organismes et autres algues.

Nous pouvons distinguer trois parties dans l’entretien d’une piscine : celle dédiée à la filtration de l’eau, celle au traitement de l’eau et enfin celle relative à la mise en route et à l’hivernage de la piscine.

Dans cet article, nous faisons le tour sur les différentes tâches d’entretien à effectuer sur une piscine individuelle. Prenez note…

L’entretien de l’eau de votre piscine par un nettoyage quotidien

L’entretien de l’eau de votre piscine par un nettoyage quotidien

Concernant l’entretien de votre piscine, la première chose à faire sera de veiller à ce que le panier des skimmers ne soient pas bouchés par des feuilles ou tout autre saleté.

Vous passerez ensuite à l’action en employant votre aspirateur pour piscine. Ce dernier fera en sorte de faciliter le nettoyage de votre eau de piscine en aspirant à la source les saletés, celles-ci étant alors moins susceptibles de boucher le panier de filtration et, par conséquent, de moins solliciter le système de filtration de votre piscine.

Les aspirateurs pour piscine se présentent soit sous la forme d’un aspirateur balai que l’on tient alors en main via un long manche, soit sous la forme d’un robot de piscine hydraulique indépendant qui effectue de lui-même, et de manière totalement automatisée, des allers retours sur le fond de la piscine, tapissant alors celui-ci en long, en large et en travers.

Est-il utile de vous préciser que le robot de piscine est, de loin, la meilleure solution à adopter ? … d’autant que les prix de ces derniers sont désormais beaucoup plus accessibles à tous.

La filtration de l’eau de votre piscine

La filtration de l’eau de votre piscine

Toute piscine dispose d’un circuit de filtration de l’eau. Celui-ci est fermée, c’est-à-dire que l’eau est toujours la même et non renouvelée (à part en été où il convient parfois d’ajouter de l’eau suite à l’évaporation de cette dernière).

Le système de filtration d’une piscine permet donc de brasser l’eau afin d’oxygéner cette dernière. L’eau est aspirée par la pompe en passant par les skimmers du bassin. Elle traverse ainsi l’ensemble des filtres, puis, est alors redirigée dans le bassin d’eau.

La filtration permet ainsi de retirer du circuit les plus grosses impuretés telles que les saletés et poussières visibles à l’œil. Si ce système de filtration ne permet pas, en soit, d’éliminer toute présence de bactéries, de champignons ou d’algues dans l’eau de la piscine, celle-ci permet toutefois d’empêcher l’eau de la piscine de tourner, ce qui est déjà une première étape vers le bon entretien de votre eau.

Le système de filtration d’une piscine fonctionne via une horloge. Celle-ci devra être programmée de sorte que la filtration soit effective durant environ 10 heures consécutives. Pour calculer le temps de filtration idéal, de manière plus précise, une bonne astuce consiste à diviser la température extérieure par deux, ce qui nous indique, par exemple, une durée de filtration de 10 heures pour une température extérieure de 20 degrés.

Le traitement de l’eau de votre piscine

Le traitement de l’eau de votre piscine

Si, jusqu’ici, tout se faisait de manière automatique – la pompe programmée travaillant en fond de tâche -, vous allez devoir passer ici à l’action pour traiter votre eau de piscine.

Traitement de fond vs traitement choc

Parmi les différents traitements de l’eau de piscine, on peut d’ores et déjà distinguer deux catégories de traitements… le traitement de fond qui se matérialise par l’ajout de galet de chlore, par exemple, et les actions correctives qui sont là, quant à elles, pour avoir une action choc plus rapide. Ces dernières permettent de lutter contre l’apparition d’algues et ainsi d’une eau verte.

Les 3 procédés pour traiter l’eau

Le traitement de l’eau peut être effectuée par divers procédés. Le plus connu d’entre eux, c’est le traitement au chlore, vient ensuite l’électrolyse au sel et enfin le traitement le traitement au brome et à l’oxygène actif. Chacun de ces procédés de traitement de l’eau ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.