Élever des poules pondeuses : par où commencer ? Que faut-il savoir ?

Élever des poules pondeuses peut être une activité très intéressante. En effet, comme elles sont, généralement faciles à apprivoiser, les enfants pourront jouer avec elles. D’autant plus, élever des poules pondeuses chez soi permet d’avoir des œufs à porter de main. Les enfants pourront également s’amuser à les ramasser et à profiter d’une bonne omelette. N’oubliez pas non plus que cette activité peut être très lucrative. Mais pour s’adonner à cette activité, par où commencer et que faut-il savoir ?

Bantam

Bien choisir sa poule en fonction de sa situation

Pour débuter un élevage de poules pondeuses, il faut déjà commencer par bien choisir sa poule. Il faut savoir qu’il existe plus de 50 races de poules, notamment en France. Ainsi, vous devez choisir la race qui vous convient en fonction de votre situation.

Si vous avez, par exemple, un jardin de petite surface, le mieux serait d’opter pour une poule de taille naine. À savoir la poule de Pékin (Bantam) ou celle de Soie. Pour en savoir plus sur ces deux races, vous pouvez vous informer sur Poulailler.org.

En outre, si vous recherchez à avoir beaucoup d’œufs et que vous pouvez accueillir beaucoup de poules. Les poules pondeuses fermières : poule rousse, poule noire, poule gris cendré, etc. seront les plus adaptées. Elles sont beaucoup plus simples à élever et produisent beaucoup d’œufs.

En effet, elles peuvent pondre dès l’âge de 4 mois et peuvent fournir jusqu’à 300 œufs par an. Or, les poules de race mettent plus longtemps avant de pouvoir pondre. À l’âge de 6 à 8 mois environ.

argent

Bien choisir sa ou ses poules en fonction de son budget

Bien évidemment, votre budget jouera aussi un rôle primordial dans votre choix. Il faut donc connaître que le prix d’une poule peut varier en fonction de sa race et de son âge.

Les poules fermières sont généralement les plus abordables. En effet, vous pourrez vous acheter une poule fermière prête à pondre de 4 mois à partir de 20 euros environ. Les poules de race, par contre, peuvent être achetées à partir de 50 euros.

En revanche, si vous ne voulez pas dépenser une importante somme d’argent pour l’achat d’une poule. Nous vous conseillons d’opter pour les poules de réforme. Néanmoins, il faut savoir que ces dernières ne produisent pas le même nombre d’œufs que les autres poules. C’est la raison pour laquelle ces poules de réforme vous seront données gratuitement.

Pour ce qui est du prix en fonction de l’âge de la poule : plus l’âge de ponte est proche, plus le volatile sera cher.

poulailler

L’habitat et la nourriture des poules

Élever des poules c’est bien, mais il faut quand même penser à leur condition de vie une fois qu’elles arriveront chez vous. Ainsi, pour ce qui est de leur nourriture, elles se nourrissent généralement des restes de repas. Ainsi que des insectes et des graines.

Toutefois, pour pouvoir pondre des œufs de qualité, vous devriez leur octroyer un repas sain et équilibré. Mais aussi riche en vitamine, en protéine et en oligo-éléments. Ces volatiles doivent manger des nourritures de qualité qui répondent à leur besoin nutritionnel.

Aussi pour que vos poules puissent produire beaucoup d’œufs, il est important de leur fournir un espace de vie adapté et bien spacieux. Le mieux serait donc d’avoir un poulailler et de le mettre à un endroit bien sec et à l’abri du vent. Un poulailler où elles pourront dormir, se protéger de la pluie et bien évidemment pondre.

Pour une seule poule, un espace de 1,5 m2 devrait suffire. Par contre, pour une dizaine de poules, un enclos ou un poulailler d’au moins 10 m2 devra être construit. Cependant, 20 m2 est fortement conseillé.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.