Redonner un coup de neuf à sa fenêtre en bois : comment s’y prendre ?

Redonner un coup de neuf à sa fenêtre en bois

Pour donner du charme à une maison, il n’y a pas plus originale qu’une fenêtre en bois. Mais comme toutes les menuiseries extérieures et les meubles, elle doit être entretenue régulièrement afin de garantir sa longévité. Votre fenêtre en bois commence à prendre des rides ? Voici des astuces simples, mais efficaces qui vous permettront de lui redonner un coup de jeune.

Les outils indispensables à la rénovation d’une fenêtre en bois

Nul besoin d’être un as du bricolage pour rénover une fenêtre en bois. Il suffit de disposer des outils nécessaires et de suivre à la lettre les étapes pour réussir cette tâche avec brio. La rénovation d’une fenêtre en bois ne nécessite également pas l’intervention d’un professionnel, sauf bien sûr, si vous rencontrez de grandes difficultés.

Dans le cas où vous décideriez de réaliser vous-mêmes les travaux, vous devrez avant toute chose réunir les matériels suivants :

  • Des brosses métalliques et à poils souples
  • Un tournevis
  • Des pinceaux
  • Des abrasifs
  • Des chiffons
  • Une spatule
  • Une bâche de protection
  • Une éponge
  • Un enduit de réparation
  • Une peinture, un vernis ou une lasure pour bois

L’achat d’une lasure pour bois s’impose pour donner à votre fenêtre tout l’éclat qu’elle mérite et nourrir le bois. Ce produit se décline en plusieurs marques et modèles, dont la lasure noire Syntilor.

Redonner un coup de neuf à sa fenêtre en bois

Les étapes à suivre pour rénover vos menuiseries

Pour mener à bien votre projet de rénovation de fenêtre en bois, vous devez respecter un certain process. Ainsi, la première chose à faire est de nettoyer la fenêtre à rénover. Cette tâche consiste à enlever la peinture écaillée, les aspérités, le mastic ainsi que les traces de moisissure.

La deuxième étape se veut un tantinet délicate. Elle vise à réparer les éventuels défauts constatés sur la fenêtre en bois. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un enduit de réparation et d’une spatule. Une fois cette partie achevée, vous pourrez recouvrir le bois avec de la peinture. N’oubliez pas de lasurer le bois si la fenêtre est en chêne ou en châtaignier. Sur ce lien, vous trouverez un tutoriel passage de lasure.

Vieille fenêtre en bois : les signes qui ne trompent jamais

Qu’elles soient en bois, en PVC ou en aluminium, les fenêtres restent exposées aux intempéries ainsi qu’au soleil. C’est la raison pour laquelle elles ont besoin d’un traitement et d’un entretien spécifique. Vous devez également savoir qu’au fil du temps, les fenêtres finissent par s’user, d’où l’intérêt de leur redonner un coup de jeune (à moins que vous ne décidiez d’investir dans de nouvelles fenêtres).

Il existe des signes révélateurs de l’état de vieillesse d’une fenêtre en bois. On cite, en l’occurrence, le gonflement du bois qui est principalement dû à l’humidité. Si vous constatez également que la peinture commence à s’écailler ou qu’une couleur verdâtre apparaît sur le bois, vous devrez envisager des travaux de rénovation dans les plus brefs délais. Parfois même, l’usure du bois se traduit par l’apparition de fissures et le détachement du mastic.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.