J’ai testé le robot Hobot 388 Eziclean : mon avis

Le Hobot 388 Eziclean fait partie de ces robots lave-vitre souvent recommandés sur les pages web commercialisant ce type de produit. J’ai récemment pu en tester un chez moi, et j’en ai profité pour évaluer ses caractéristiques et sa réelle efficacité. Voici donc le résultat de mon test sur le robot Hobot 388 Eziclean.

Meilleure Vente n° 1
Robot lave-vitres EZIclean® Hobot 388
  • Très rapide
  • Diffuseur automatique de solution nettoyante intégré
  • Fonction Bluetooth

Les fonctionnalités du Hobot 388 Eziclean

Le Hobot 388 Eziclean est un robot lave-vitre polyvalent. Il est initialement conçu pour nettoyer les vitres, mais il est tout autant efficace pour nettoyer les surfaces carrelées. On peut ainsi l’utiliser pour le nettoyage :

  • des fenêtres
  • des baies vitrées
  • des crédences
  • des carrelages
  • des parquets
  • etc.

Pour ses déplacements sur la surface à nettoyer, il fait appel à un système de navigation intelligent. Il est aussi possible de le commander à distance à l’aide de sa télécommande, ou d’un Smartphone via une connexion Bluetooth.

Pour accomplir ses tâches, il utilise un système de spray automatique de solution nettoyante stockée dans son réservoir de 24 ml. Si vous souhaitez en apprendre plus sur les caractéristiques du robot Hobot 388, alors vous trouverez plus d’informations sur cette page.

avis robot Hobot 388 Eziclean

La conception du robot

Les robots lave-vitre ont généralement une forme carrée ou rectangulaire. Le robot Hobot 388 Eziclean se démarque avec ses formes en longueur et arrondies. Sur le plan esthétique, il arbore alors un look moderne, assez agréable à l’œil. Cependant, sa conception ovale n’est pas idéale pour nettoyer les angles.

Il possède deux emplacements destinés à accueillir les patins. Ces derniers tournent à grande vitesse pour nettoyer la surface. Le premier patin nettoie la surface vitrée, puis le deuxième la sèche et la lustre pour éviter la formation de traces.

L’appareil est aussi doté d’un projecteur d’eau à ultrasons qui vaporise la solution lavante sur les vitres ou le carrelage.

Sur la coque noire du Hobot 388 Eziclean, on retrouve deux boutons :

  • un bouton pour allumer et éteindre le robot
  • un autre bouton pour lancer le nettoyage et le mettre en arrêt.

La réception du produit

Le Hobot 388 Eziclean est livré avec :

  • un bloc d’alimentation
  • 2 rallonges électriques de 4 m
  • une télécommande
  • 4 pads
  • 6 paires de patins en microfibres de rechange
  • un cordon de sécurité.

A la réception de mon robot, j’ai dû commencer par le brancher sur secteur et attendre 2 heures avant de pouvoir l’utiliser. L’objectif de cette étape est de charger complètement la batterie qui équipe ce robot lave-vitre.

Je précise que l’appareil est principalement alimenté sur prise secteur pour la phase de nettoyage. La batterie ne sert uniquement qu’à maintenir le Hobot 388 collé à la surface à nettoyer, en cas de coupure de courant.

Elle est donc essentielle pour empêcher que le robot ne tombe s’il est en train de travailler sur une paroi verticale. L’autonomie de la batterie est d’environ 20 minutes.

Malgré ce système d’alimentation de secours, il est vivement conseillé d’attacher le robot à un support solide via le cordon de sécurité qui est livré avec. Cette mesure de précaution est quasi nécessaire si vous comptez nettoyer les vitres externes de vos fenêtres ou de votre balcon.

Ensuite, j’ai rempli son réservoir de 24 ml avec du produit nettoyant, et le robot était prêt à accomplir ses tâches.

La mise en marche du Hobot 388 Eziclean en mode automatique

Après avoir placé le Hobot 388 Eziclean sur ma fenêtre, j’ai tout simplement mis l’appareil sous tension pour faire démarrer l’aspiration. En relâchant l’appareil précautionneusement, j’ai constaté qu’il parvenait à adhérer à la surface sans difficulté.

J’ai ensuite appuyé sur le bouton « Play » pour lancer le nettoyage en mode automatique. Pour ce mode, le Hobot 388 fait appel à sa technologie Navig+. Cette dernière lui permet de couvrir la quasi-entièreté de la surface à nettoyer.

En revanche, j’ai remarqué que les coins difficiles d’accès n’étaient pas parfaitement nettoyés, probablement en raison de la forme des pads équipant ce robot. Toutefois, ces parties délaissées restaient suffisamment minimes pour ne pas être très visibles.

Après avoir effectué son premier passage, le Hobot 388 émet un bip sonore pour m’avertir, puis se fige, sans pour autant décoller de la fenêtre. Le moteur reste donc en marche durant cette phase en repos.

Le mode semi-automatique du Hobot 388

Pour les fenêtres suivantes, j’ai tenu à tester le mode semi-automatique de ce robot de chez Eziclean. Pour ce mode, il faut utiliser la télécommande fournie avec l’appareil. Celle-ci a plusieurs utilités.

Elle permet de lancer le mode automatique du Hobot 388, et de l’arrêter en cas de besoin ou en cas d’urgence. La télécommande sert aussi à lancer le nettoyage semi-automatique, puis à diriger le déplacement du robot de haut en bas, et de gauche à droite. Enfin, elle permet de déclencher la vaporisation des gouttelettes d’eau ou de produit nettoyant.

Outre la télécommande, il est également possible de commander le Hobot 388 Eziclean à distance en utilisant un smartphone. Pour cela, j’ai juste installé l’application EZIclean connect, et j’ai ensuite eu accès aux mêmes fonctions offertes par la télécommande, mais cette fois depuis mon smartphone. La connexion avec le robot se fait par Bluetooth.

avis robot Hobot 388 Eziclean

Efficacité de nettoyage du Hobot 388 Eziclean

Vient le moment de vous donner mon avis sur la réelle efficacité de ce Hobot 388 Eziclean. Après avoir pu tester ses différents modes sur différentes surfaces, j’ai constaté qu’il avait la fâcheuse tendance à laisser des traces sur les vitres après le nettoyage, notamment lorsque ces dernières étaient très sales.

En effet, les patins laissent parfois leurs empreintes sur les fenêtres, même après avoir forcé le robot à faire deux passages via la télécommande.

En revanche, l’efficacité de nettoyage du Hobot 388 Eziclean était plus satisfaisante lorsque je lui demandais de nettoyer des vitres sur lesquelles j’ai au préalable déjà passé un coup de chiffon. Mais comme il faut lui préparer le terrain avant de le laisser faire le reste, on ne peut pas dire qu’il nous déleste totalement de la corvée de nettoyage des vitres.

Pour conclure, j’ai apprécié sa facilité d’utilisation et son autonomie de fonctionnement qui peut atteindre plus de 2h grâce à son réservoir de 24 ml. Je regrette cependant le fait qu’il laisse des traces sur les vitres. J’aurais également aimé qu’il soit possible de programmer plusieurs nombres de passages, pour forcer le robot à insister sur une même surface.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.