Pompe de relevage : le guide complet

Quand un terrain n’a pas une pente assez importante permettant d’évacuer les eaux usées par gravité, une pompe de relevage doit être installée. Ce dispositif est nécessaire pour assurer la bonne évacuation des eaux usées des maisons se trouvant à un niveau inférieur à celui de la bouche d’évacuation.

Qu’est-ce que la pompe de relevage ?

pompe de relevage

Comme son nom l’indique, la pompe de relevage sert à remonter les eaux usées remplies de boues, les eaux claires et les eaux vannes d’une certaine altitude. Dotée d’un moteur de grande puissance permettant de déplacer l’eau, la pompe est installée dans une station de relevage ou dans un regard. Elle est primordiale pour éviter les inondations.

L’installation de ce dispositif est conseillée dans le cadre d’un assainissement non-collectif. La pompe de relevage est un appareil sophistiqué qui doit être choisi avec soin. En effet, la pompe de relevage pour remonter les eaux claires, c’est-à-dire les eaux usées issues de la machine à laver, du lavabo, etc. n’est pas adaptée au relevage des eaux chargées ou encore des eaux noires.

La pompe de relevage ne doit pas être installée n’importe où. C’est la raison pour laquelle il est important de solliciter un spécialiste dans la concrétisation d’un tel projet.

Fonctionnement de la pompe de relevage

La pompe de relevage est composée d’un moteur électrique à turbine. Celui-ci lui donne la puissance hydraulique requise pour pomper l’eau et la faire remonter à la surface. Son utilisation est assez simple. Il suffit en effet de brancher l’appareil à une source d’électricité (prise électrique) et de la mettre en marche manuellement.

Vous devez toutefois vérifier régulièrement le niveau de la cuve. Quand elle est pleine, vous devez actionner la pompe de relevage. Si vous avez une pompe avec un mode d’allumage automatique, la pompe peut se mettre en marche toute seule.

Les modèles automatiques sont munis de flotteurs. Quand un certain niveau est atteint, le flotteur permet à la pompe de se mettre en marche. Quand le niveau d’eau dans la cuve est assez bas, le moteur s’éteint automatiquement.

Il existe des modèles de pompe de relevage très sophistiqués qui peuvent évacuer jusqu’à 30 mètres cube d’eau par heure avec un diamètre de passage de 50 mm seulement. Vous en trouverez plusieurs types sur le site www.motralec.com.

pompe de relevage

Les critères de choix d’une pompe de relevage

Sachez qu’il est inutile d’investir dans une pompe très puissante si votre réseau d’assainissement nécessite une puissance moyenne, c’est-à-dire un débit de 2,5 mètres cube par heure environ.

De ce fait, vous avez besoin de tenir compte de l’usage auquel la pompe sera dédiée dans le choix de sa puissance. Cette dernière est exprimée en watts. Il est recommandé de choisir une pompe ayant une puissance élevée et un haut débit pour l’évacuation des eaux provenant de la fosse septique. Pour les eaux du lavabo, une puissance moyenne suffit.

La puissance de la pompe n’est pas le seul critère de choix. En effet, vous avez également besoin de tenir compte de la nature du liquide à remonter. La majorité des pompes de relevage que l’on retrouve sur le marché sont dédiées à l’évacuation d’eaux claires ou chargées. Celles-ci ne conviennent pas à l’évacuation des eaux usées boueuses ou vaseuses.

Afin de faire le bon choix d’équipement, prenez soin de vérifier la granulométrie du dispositif. Celle-ci est exprimée en millimètre. La granulométrie permet de connaître le volume maximal de particules en suspension dans l’eau à évacuer. Si vous souhaitez évacuer de l’eau boueuse, choisissez une pompe de relevage ayant une granulométrie de 70 mm au moins. Ce type de pompe permet également de remonter les eaux des toilettes.

Outre la puissance et la granulométrie, vous avez également besoin d’accorder une attention particulière à la température maximale que la pompe peut supporter. Pour l’évacuation des eaux provenant d’une salle de bains ou d’une cuisine, il est conseillé d’opter pour une pompe de relevage pouvant supporter jusqu’à 60° C pour éviter la détérioration précoce de l’appareil.

Enfin, il est également important de s’attarder sur la HMT ou la hauteur manométrique totale de la pompe. Il s’agit du point de relevage le plus haut. Ce chiffre doit correspondre au niveau de relevage que vous souhaitez mettre en place. Il est plus judicieux de prévoir une marge d’au moins 10 %.

Le prix d’une pompe de relevage

Le coût d’une pompe de relevage dépend de sa puissance. Vous avez besoin de prévoir entre 100 et 800 euros pour vous en procurer une. Pour un assainissement individuel, la pompe de relevage coûte plus cher étant donné que l’appareil est intégré dans une station de relevage dotée de ventilation. À cela, s’ajoutent les frais de main-d’œuvre et le coût des fournitures nécessaires pour l’installation. Le budget global à prévoir est compris en moyenne entre 5 000 à 10 000 €.

pompe de relevage

Comment entretenir une pompe de relevage ?

Comme pour tout autre appareil permettant de garantir le confort d’une maison tel que le chauffage, il est important d’entretenir la pompe de relevage. Cette opération permet d’assurer la bonne évacuation des eaux usées et éviter tout risque d’inondation. La fréquence d’entretien recommandée est de 2 à 4 fois par an selon le type d’eau à évacuer.

Vous pouvez toutefois effectuer des gestes simples pour maintenir le bon fonctionnement de votre appareil tous les trois mois. Il vous suffit d’ouvrir la cuve de votre station de relevage et de vérifier la pompe. Vous aurez besoin ainsi de vous assurer qu’aucune substance ou particule ne gêne l’arrivée d’eau. Prenez soin de vider le réservoir et de mettre l’appareil hors tension avant votre intervention.

Si vous avez une pompe à flotteur, vous avez besoin de procéder au nettoyage de celui-ci régulièrement et de veiller à ce qu’il n’y ait plus de sédiments qui restent collés à sa surface. Dans le cas d’évacuation des eaux de cuisine, il arrive que des dépôts de graisses se collent aux parois de la pompe et du réservoir. Vous pouvez vous en débarrasser avec un chiffon adapté en frottant bien. Remplissez ensuite la cuve d’eau mélangée à un produit décapant et évacuez le tout. Répétez l’opération deux fois.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.