Scie circulaire, un incontournable sur un chantier

La scie circulaire est l’outil parfait pour réaliser des découpes droites. Elle représente un véritable incontournable aussi bien dans un atelier personnel qu’un chantier. Quand on parle de scie circulaire, on pense souvent à ce que l’on appelle les « sidewinders ».

Toutefois, il existe aussi d’autre type de scie circulaire dont la scie à vis sans fin, les scies circulaires de type hypoïde, les scies circulaires combinés, les scies circulaires à table et les mini-scies circulaires. Ainsi, face aux différents modèles disponibles sur le marché, il est parfois difficile de trouver la perle rare. Vous souhaitez vous faire une idée claire sur ce qu’est une scie circulaire ? Nous allons vous donner quelques indications qui vous permettront de faire le bon choix à travers cet article.

Une scie circulaire, qu’est-ce que c’est ?

scie circulaire makita

Une scie circulaire est munie d’une lame ronde bordée de dents métalliques tranchantes qui tourne pour couper le bois en douceur. Elle est également équipée d’une poignée avec interrupteur à gâchette. L’écrou quant à lui, maintien la lame en place.

En outre, la scie circulaire embarque un système de protection empêchant tout contact entre l’artisan et la lame en rotation. Grâce à une scie circulaire, vous pourrez ajuster la profondeur et la hauteur de la coupe. La plupart permettent même de réaliser des coupes en biseau.

En général, pour utiliser ce genre d’outil, vous devez le placer sur la pièce de bois à couper. Vous pouvez ensuite, soit couper à l’œil ou vous servir d’une sorte de gabarit qui vous aidera à couper une ligne plus droite. Il faut tout de même noter que la scie circulaire ne vous permet pas de couper des courbes.

La composition d’une scie circulaire

Une scie circulaire se compose de plusieurs éléments :

  • Un interrupteur à gâchette pour démarrer la scie est situé près de l’index.
  • Un moteur défini par le régime de ralenti du disque (nombre de tours à vide).
  • Une semelle en aluminium ou autre alliage léger pour une meilleure maniabilité et précision de coupe. Plus la semelle est large, plus l’appareil est stable. La semelle peut être inclinée à 45° et coupée en biseau.
  • Un freinage de lame automatique : ce frein peut arrêter le disque en 1 à 3 secondes pour assurer la sécurité de l’opérateur.
  • Une lame : Plus le moteur est puissant, plus le diamètre du disque est grand.
  • Un carter escamotable qui protège la lame.
  • Une évacuation arrière, souvent connectée à un aspirateur pour évacuer les poussières et les copeaux de bois.

Un guide de coupe est parfois compris avec l’appareil. Réglable, il se fixe à la semelle et est parallèle. Les modèles les plus récents ont, cependant, un guide laser.

Les avantages offerts par une scie circulaire

Le principal avantage d’une scie circulaire réside dans sa mobilité. En effet, contrairement à la scie circulaire sur table, vous pouvez l’emporter partout où vous allez. Vous pouvez donc couper du bois de chauffage sans être obligé de le déplacer jusqu’à votre atelier.

De plus, il existe certains modèles qui offrent encore plus de flexibilité et de mobilité. Il ne faut pas oublier que les scies circulaires sont très polyvalentes. Vous pouvez vous en servir pour réaliser toutes les coupes que vous pouvez faire avec une scie de table et bien plus encore. Enfin, les scies circulaires ont l’avantage d’être plus abordables en plus d’être plus sûres par rapport à une scie de table. 

Gros plan sur les différents types de scie circulaire

Dans le commerce, on peut trouver une large sélection de modèles adaptés à différents besoins. Si chacun d’entre eux peut servir à réaliser des travaux précis, votre choix doit se faire compte tenu de vos habitudes et attentes. En principe en distingue communément deux types de scies circulaires :

La scie circulaire classique

Il s’agit d’un modèle qui se tient à deux mains. On trouve souvent du côté arrière de l’appareil une poignée qui permet de l’allumer ou de l’éteindre. En revanche, la poignée avant, vous permet d’orienter la lame dans l’espace. Il est généralement muni d’un moteur qui peut faire tourner jusqu’à 6 000 tours par minute la lame.

Il est utilisé pour couper des planches de différentes longueurs et largeurs, mais l’épaisseur ne dépasse pas la profondeur de la lame. La profondeur est réglable et dépend du diamètre. L’encoche est donc déterminée avant l’achat.

La scie « plongeante »

Il s’agit du modèle le plus pratique. Cela en raison du fait qu’il est possible de descendre sa lame jusqu’à la profondeur réglée. Permettant ainsi d’obtenir une profondeur de coupe bien plus importante.    

La scie circulaire avec ou sans batterie

Ce modèle peut être sans fil, mais sa puissance n’est pas toujours satisfaisante. Sans compter le fait qu’il est moins autonome.

Pour quels usages la scie circulaire est-elle destinée ?

scie circulaire

La scie circulaire est la solution idéale pour faciliter l’ensemble des travaux que vous prévoyez d’entreprendre sur le bois. Selon vos objectifs, elle est parfaitement adaptée aux petits travaux, mais aussi aux plus gros chantiers.

La scie circulaire pour une utilisation occasionnelle et petits travaux

Vous pouvez travailler sur des projets plus en moins gros selon la lame et la puissance de votre scie circulaire. Toutefois, avec un modèle d’entrée de gamme, vous pouvez réaliser des découpes sur du bois assez dense. Débutant ou non, vous pouvez utiliser votre scie circulaire pour entreprendre des petits travaux depuis chez vous. Tous les modèles conviendront parfaitement pour couper les bois tendres et matériaux dérivés. Bois de chauffage, contreplaqué, planches, etc., tous ces matériaux se découpent en toute simplicité pour un sciage profond, droit ou encore biseauté.

Si vous souhaitez réaliser vos petits travaux de bois en toute simplicité, assurez-vous que la scie circulaire soit légère. Cela permet de renforcer sa maniabilité et garantie une plus grande précision dans sa coupe. Vous pouvez découper rapidement le bois avec une netteté optimale en misant sur un modèle d’une puissance allant de 500 watts pour les mini-scies portatives à 1200 watts; voire 1500 watts pour les modèles standards.

Elle doit en outre se caractériser par une lame de 12 dents. Ce type de scie circulaire est à la portée de n’importe quel bricoleur, même les plus débutants. Celui-ci appréciera particulièrement l’efficacité de cet outil surtout s’il a déjà eu l’expérience de sciage avec un modèle moins puissant.

La scie circulaire pour une utilisation professionnelle et grands travaux

Vous pouvez également envisager d’utiliser la scie circulaire de manière intensive. Cependant, les modèles d’entrée de gamme ne conviendront certainement pas. Si vous avez prévu de réaliser de grands travaux ou un usage professionnel, privilégiez plutôt un modèle de qualité légèrement supérieure.

Ce type de scie circulaire peut être utilisé pour réaliser des découpes sur tous les types de bois de chauffe aussi denses soient-ils. Sa puissance doit être très élevée et atteindre au moins 1200 watts. L’idéal est d’opter pour un modèle entre 1800 et 2000 watts. Ainsi, elle peut offrir une netteté, une précision et une finesse de sciage parfaites. Surtout, faites bien attention, car la scie circulaire peut être très lourde. Son utilisation est donc recommandée uniquement aux personnes expérimentées.

En principe, cette scie circulaire est avant tout destinée aux menuisiers ou aux artisans du bâtiment. Elle est tout à fait adaptée à un usage professionnel afin de couper le bois de chauffage, mais aussi d’entreprendre tout type de charpente. Elle peut même servir à réaliser toute sorte de matériaux de construction en bois. Il existe différents modèles pouvant répondre à ces attentes.

  • La scie circulaire à doubles lames à rotation inversée : Il s’agit d’un modèle parfait pour faire des découpes plongeantes dans le bois. Vous pouvez aussi l’équiper d’une lame avec des gros pas si vous deviez travailler du bois massif.
  • La scie circulaire à lame à petits pas : Idéale pour réaliser des finitions après la découpe, cette scie offre une grande précision.

Dans tous les cas, votre choix doit se faire par rapport à l’utilisation que vous souhaitez en faire. La puissance de la scie et la lame se choisissent ensuite en fonction de vos besoins.

A noter que, bien que très puissante, la scie circulaire professionnelle ne se prête pas à la découpe de rondin de bois dans le long terme. Misez plutôt sur une scie circulaire à bois de chauffage pour couper vos buches.

Quel type de lame choisir pour sa scie circulaire ?

scie circulaire a lame a petits pas

Contrairement à ce que la plupart d’entre nous pensent, la lame de la scie circulaire coupe en remontant. Les lames se distinguent par leur diamètre et leur denture. Le choix de la lame à monter sur l’axe doit se faire compte tenu du type de bois à scier. Vous devez garder à l’esprit que plus la lame comportera de dents, plus la coupe sera fine et précise.

En outre, la profondeur de coupe sera accrue si le diamètre de la lame est important. Si pour couper ou tronçonner un bois grossièrement, vous n’aurez besoin que d’une lame de 10 dents en acier. Par contre, une lame de 48 dents ne sera pas de trop si vous prévoyez de scier une planche en mélaminé. Les lames en carbure de tungstène entre 12 et 24 dents, quant à elles, représentent un bon compromis pour scier la plupart des surfaces en bois particulièrement denses.

Utilisation de la scie circulaire: Les précautions à prendre

scie circulaire sécurité

L’utilisation d’une scie circulaire n’est pas sans risques. Même si les fonctionnalités et les équipements ont fait l’objet d’un renforcement, le risque zéro n’existe pas. Pour éviter qu’un accident grave ne se produise, vous devez adopter certaines bonnes pratiques.

Monter la scie circulaire correctement

Avant de vous servir d’une scie circulaire, assurez-vous d’avoir bien respecté le montage. Vous devez avant tout suivre attentivement le sens des flèches qui figurent sur la surface de la lame. Quand vous montez votre lame, veillez à suivre minutieusement le sens indiqué. Par ailleurs, il faut que la lame soit suffisamment affûtée, car le contraire risquerait d’endommager le bois.

Eviter de toucher aux carters

La scie circulaire comprend plusieurs carters, dont les carters fixes et les carters mobiles. Le carter fixe tel que le carter escamotable est installé de manière à ce qu’il assure votre protection. Il s’adaptera à votre travail jusqu’à ce que la lame s’arrête. Surtout, laissez-les tels qu’ils sont. Evitez de les toucher au risque de dérégler le système de sécurité.

Se servir des deux mains à tout moment

L’utilisation de la scie circulaire doit toujours se faire avec les deux mains. Cela, quel que soit le type de découpe que vous prévoyez de réaliser. Placez une main sur la poignée de guidage qui se trouve à l’arrière de la scie. L’autre, en revanche, doit se trouver sur la poignée avant. Sous aucun prétexte, vous ne devez manier la scie circulaire avec une seule main. Cela parce que vous ne disposerez pas de l’équilibre nécessaire et pourrez faire de mauvais gestes pouvant être dangereux. 

Se munir des bons équipements

Il paraît certainement évident de bien s’équiper, mais mieux vaut prévenir que guérir. Pensez à vous munir des équipements nécessaires pour assurer une meilleure protection. Pour que vos yeux puissent être protégés contre les éclats produits par la découpe, il convient de porter des lunettes de protection. Vous éviterez aussi les échardes en portant des gants. Par ailleurs, il faudra penser à porter un casque antibruit. Cela en raison du fait que la scie circulaire émet souvent des bruits particulièrement assourdissants.

Bien éteindre la scie après usage

Après chaque utilisation, veillez à bien éteindre votre scie circulaire. Assurez-vous qu’elle soit bien éteinte en la débranchant une fois que la lame s’arrête complètement.

Les critères de choix d’une scie circulaire

scie circulaire double lame

Dans le commerce, vous aurez le choix parmi toute une sélection de scie circulaire. Trouver le modèle qui soit le mieux adapté à vos besoins et attentes peut donc rapidement virer au casse-tête d’où l’intérêt de se fixer plusieurs critères de choix. Parmi les critères de sélection à prendre en compte, on distingue :

La puissance de la scie circulaire

Il s’agit du premier élément à prendre en compte. Selon l’envergure des travaux que vous souhaitez réaliser, vous avez le choix entre plusieurs modèles allant de 500 à 2500 Watts. Cependant, les modèles les plus utilisés ont en moyenne une puissance de 750 à 1800 Watts.

Le poids de la scie circulaire

Une scie circulaire peut avoir un poids de 3 à 10 kg environ. Il s’agit donc d’un autre point essentiel. En effet, pour profiter d’un confort optimal lorsque vous travaillez, vous devez pouvoir maintenir votre scie circulaire sans peine. Il faut tout de même noter que le poids va généralement de pair avec la puissance. Plus votre scie circulaire est puissante, plus elle est lourde.

Toutefois, le pois et la sensation des scies circulaires ne sont pas forcément les-mêmes. Ils peuvent varier selon les fabricants. Ainsi, il est vivement conseillé de tester quelques modèles différents pour trouver ce qui correspond parfaitement à vos préférences personnelles.

Sachez aussi que le poids de l’appareil dépende essentiellement de sa puissance qui elle aussi est tributaire de sa profondeur de coupe. Une scie circulaire professionnel pèse environ 18 kg. En effet, avec une profondeur de coupe de 132 mm, cet outil de charpentier embarque un moteur d’au moins 2300 W. En bros, une scie circulaire avec une profondeur de coupe de 60 mm a un poids moyen de 5 kg.

Les fonctionnalités de la scie circulaire

Le réglage de la profondeur de coupe constitue aussi l’un des petits « plus » des modèles de scie circulaire. Il peut particulièrement s’avérer utile lorsque vous travaillez sur du bois de chauffage à forte section. Il en est de même pour le variateur électronique. Il permet de régler la vitesse de rotation de la lame par rapport à la densité du bois à scier. Par ailleurs, misez sur un modèle équipé d’une semelle inclinable de 0 à 45° pour faciliter les coupes. Une autre option qui permet d’être extrêmement précis dans la ligne, le ligneur laser est à privilégier.

Le budget alloué à l’acquisition de la scie circulaire

Un autre élément de décision capital, votre budget doit être déterminé au préalable. Vous devez savoir que les prix d’une scie circulaire peuvent varier entre 100 € et 1000 € environ. Néanmoins, les appareils entre 150 € et 400 € offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.